top of page

Bonheur tranquille ou liberté ?




L'éternel dilemme humain. Le besoin de sécurité versus le besoin de liberté. Le suprême conflit avec lequel nous sommes tous aux prises.


Il n'est pas question de sacrifier l'un pour l'autre. Vous ne devez pas imaginer qu'en étant en couple vous perdez forcément votre liberté. L'amour ne nuit pas à la liberté. Ce sont nos peurs qui sont nuisibles. C'est l'attachement morbide qui est nuisible. C'est notre vision étriquée de l'amour qui est nuisible. C'est le manque de communication avec le partenaire qui nuit à notre liberté.


On a fait de notre couple la partie centrale de notre vie. Croire que l'on est tout l'un pour l'autre et uniquement l'un pour l'autre enferme.


Alors qu'il y a le monde autour. Tout un monde. Et s'y intéresser, ne pas le laisser tomber pour le microcosme du sacro-saint couple/famille, c'est peut-être ce qui nous fera sentir libres.

コメント


bottom of page