• Grazia Siani

Une croyance bien tenace

Mis à jour : mars 20

J’ai longtemps eu la croyance que je pouvais générer une émotion chez les autres.


Une croyance bien tenace Coach Of Sense Genève


Ce qui bien entendu provoquait beaucoup de culpabilité en moi. Par exemple, je croyais qu’en disant non à une demande, la personne allait être triste à cause de mon refus, à cause de moi donc.


Alors, bien souvent je disais oui, pour ne pas me sentir coupable, par peur du rejet, pour continuer à être la fille parfaite aux yeux des autres, parce que j’étais constamment en recherche d’approbation.


Mais maintenant, je sais que nous sommes incapables de générer une émotion chez l’autre, c’est biologiquement impossible, chacun génère ses propres émotions tout seul comme un grand. En fait, nos émotions ne nous parlent que de nous. Elles viennent nous dire qu’il y a un besoin à combler à l’intérieur de nous, pas un manquement chez les autres.…….. pas d’un manquement chez moi alors ?


Cela m’a interpellée et j’ai décidé de déglinguer cette croyance tenace. De fil en aiguille, j’en suis venue à travailler l’estime de soi en passant par l’acceptation de mon imperfection.


Ce travail n’est pas terminé, car c’est une construction de tous les jours, un cheminement. L’ego est tenace, il me ramène toujours à mes peurs. Mais travailler sur l’estime de soi permet de ne pas être le jouet de notre mental.


De reprendre le pouvoir et la responsabilité de dire NON ou OUI, par choix, pas par peur.


Et vous ? quelles sont vos croyances limitantes ?

Signature Grazia Siani Coach Of Sense Genève

Posts récents

Voir tout